Texte à méditer...  L'homme supérieur est celui qui remplit son devoir.  Eugène Ionesco
Le Mémorial

Fermer Historique

Fermer Manifestations 2017

Fermer Manifestations 2016

Fermer Manifestations 2015

Fermer Manifestations 2014

Fermer Manifestations 2013

Fermer Manifestations 2012

Fermer Manifestations du 27 mai 2011

Fermer Manifestations du 27 mai 2010

Fermer Manifestations du 27 mai 2009

Fermer Hommages du Mémorial

Jean Moulin

Fermer Biographie

Fermer Ses Compagnons

Fermer Dossiers

Fermer Témoignages

Fermer Bibliographie

Fermer Hommages à Jean Moulin

Manifestations du 27 mai 2010 - Le Comité du Mémorial porte plainte pour dégradation

Le 27 mai, à Salon-de-Provence, la commémoration 2010 du CNR ternie par un acte de vandalisme


Début juin, le Comité régional du Mémorial a officiellement porté plainte, en des termes identiques à ceux de la plainte déposée par M. le maire de Salon-de- Provence. Et le bureau du Comité va faire part de son indignation aux plus hautes autorités de la région et du pays.


Le soixante-septième anniversaire de la première réunion du CNR, dans Paris occupé, le 27mai 1943 s’annonçait sous d’heureux auspices, malgré l’absence, pour la seconde année consécutive, de feu notre camarade Bernard Bermond, l’âme du Mémorial Jean-Moulin de Salon depuis le milieu des années 60. Affluence nombreuse, météo plus favorable qu’en 2009, présence du Gouverneur militaire de Marseille, du commandant de la Base aérienne de Salon et d’une section en armes, la famille de Jean Moulin, les élèves du Lycée militaire d’Aix, de nombreux élus, les membres du Comité régional du Mémorial, tous étaient venus au pied du monument pour honorer une nouvelle fois la mémoire de l’unificateur de la Résistance et de ses deux compagnons, Raymond Fassin et Hervé Monjaret, tous trois parachutés non loin de là dans la nuit du 1er au 2 janvier 1942 - point de départ de la mission Rex.

Mais une découverte, faite par l’un des nombreux porte-drapeau présents, allait indigner toute l’assistance et les autorités présentes. Des inconnus s’en étaient fraîchement pris à la base de la statue de six mètres signée en 1969 par Marcel Courbier, en l’attaquant à la disqueuse… ! Résultat : une entaille de 12 cm de large et de moins d’1 cm de profondeur, heureusement. Tentative de vol de la tonne et demie de bronze de la statue, malveillance ciblée, pur vandalisme ? L’enquête de police le dira peut-être, puisque plainte a été déposée par la Ville de Salon et le Comité régional du Mémorial. En tout cas, au milieu des nombreux discours, le message de Pierre Morel, retenu à Paris - que lisait le colonel Joseph Lebhar, président du CAR des Bouches-du-Rhône - prenait un relief hélas très fort en la circonstance. Il se concluait par ces mots : « Nous ne pouvons ignorer les révisionnistes, les négationnistes, les falsificateurs de l’Histoire, les théoriciens de la xénophobie (…) Il nous appartient d’être toujours vigilants ». C’est bien ce que se sont dits tous les participants de ce 27 mai 2010 au Mémorial Jean-Moulin de Salon : ils seront toujours là chaque 27 mai et chaque fois que la Liberté sera insultée ou menacée.

François-René Cristiani-Fassin
Président du Comité régional du Mémorial Jean-Moulin


Date de création : 23/06/2010 - 22:32
Dernière modification : 26/06/2010 - 10:49
Catégorie : Manifestations du 27 mai 2010
Page lue 5761 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche



Webmestre - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Top