Raymond Fassin, un Français libre
Compagnon de Jean Moulin



GILLES-CRISTIANI Henriette

Pseudonyme(s) utilisé(s) : Sif 5 - Carolle - Solange

Réseau : C.O.P.A.

Date de naissance : 15-10-1920

Date de disparition : 20-04-2000

Son action dans la Résistance :

Elle est née le 15 octobre 1920 à Lyon. A la déclaration de guerre en septembre 1939 elle s'engage à la Croix-Rouge et entre en Résistance, en 1942 après avoir rencontré Raymond FASSIN, un officier de liaison du B.C.R.A, parachuté en France.

Sous le nom de « Sif 5 » et les pseudonymes de Carolle, puis Solange elle est secrétaire du centre l'opérations de parachutage et d'atterrissage (C.O.P.A) à Lyon. Entre autres missions elle aura à convoyer vers Londres Henri QUEUILLE et Emmanuel d'ASTIER de la VIGERIE et à recueillir à leur arrivée en France, par un avion anglais Lysander, Jean MOULIN et le général Charles DELESTRAINT chef de l'armée secrète.

Henriette GILLES fut la première, dès qu'elle aura eu connaissance du drame de Caluire, à prévenir Londres, par un télégramme secret enregistré le  24  juin  1943 , de l'arrestation entre autres de Jean MOULIN.

Après avoir mis en lieu sûr les documents concernant le C.O.P.A. elle se cache en juin et juillet 1943, avant de rejoindre à Paris, puis à Lille Raymond FASSIN devenu le délégué militaire en zone nord qu'elle assiste dans sa mission. Dénoncé par un agent de liaison retourné par la Gestapo, ils sont arrêtés le 2 avril 1944 et incarcérés à la prison de Loos à Lille. Raymond FASSIN sera déporté à Sachsenhausen par le dernier train de Loos et trouvera la mort en février 1945 au camp de Neuengamme, tandis que « Carolle » est libérée en septembre 1944.

Après la guerre « Carolle » devenue lieutenant travaillera à la D.G.S.S, puis à la direction de la D.G.E.R, ancêtres de l'actuelle Direction Générale de la Sécurité Extérieure (D.G.S.E).

Titulaire de la Croix de Guerre 1939-1945 et de la médaille de la Résistance elle était Chevalier de la Légion d'Honneur.

Elle est décédée le 20 avril 2000 à Soissons à l'âge de 80 ans.

Sources : Jacques Isnard (Journal Le Monde du 2 mai 2000)



Mentions légales - Copyright François-René Cristiani-Fassin - 2010